PSYCHOLOGUES DE L’EN - ELIRE DES REPRESENTANTS DANS L’ACADEMIE

mercredi 22 novembre 2017
par  S3 CAEN
popularité : 2%


PSYCHOLOGUES DE L’EN - ELIRE DES REPRESENTANTS DANS L’ACADEMIE :


Suite à la création du nouveau corps de Psychologues de l’Éducation Nationale, vont être élus le 28 novembre les représentants du personnel pour la CAPN et la
CAPA.

Les syndicats de la FSU, SNES et SNUIPP, présentent des listes communes et équilibrées entre les deux spécialités au niveau national et académique.

La création du nouveau corps, même si tout n’est pas réglé et que nous avons encore des batailles à mener, représente une vraie avancée pour les personnels et
les usagers. C’est l’aboutissement d’une revendication déjà ancienne de la FSU, pour assurer la reconnaissance de la place de la psychologie et des psychologues
dans l’École. Le travail de nos élus nationaux dans le Groupe de Travail qui a permis la création du nouveau corps, s’est appuyé sur le réseau des élus académiques
pour être force de proposition.

Voter pour les candidats de la FSU c’est conforter le nouveau statut et faire respecter nos droits, mais c’est aussi voter pour des candidats qui ont l’expérience
des CAPA en particulier pour le mouvement.

DANS LE SECOND DEGRÉ (SPECIALITE EDO)

- LA CARTE CIBLE DES CIO : Nous avons obtenu que les 2 CIO dont les Conseils Départementaux se désengageaient, soient repris par l’État et acter le principe
« pas un seul bassin d’éducation sans CIO ». Aussi déplorons nous la fermeture des antennes qui défavorisent les publics qui en ont le plus besoin pour une économie
bien modeste. Le SNES-FSU sera TRÈS VIGILANT sur la remise en cause de cette carte-cible à la baisse et plus encore, sur toute tentative de transfert des CIO à d’autres collectivités !

L’ACCÈS A LA HORS CLASSE : Justice est enfin rendue aux psychologues de l’Éducation Nationale du 2nd degré, produit de la création du nouveau corps et de
l’application du PPCR. En CAPN et en CAPA, les élus du SNES-FSU ont oeuvré pour que les collègues les plus avancés dans la carrière y accèdent en priorité, principe
que le SNES-FSU maintiendra. En matière d’indemnités et de revalorisation, le SNES veillera à ce que les promesses ne soient pas revues à la baisse tant pour
les PSY-EN que pour les DCIO.

Concernant les contractuels non titulaires du M2, le SNES a demandé au Rectorat de prévoir un accompagnement des volontaires pour accéder au M2 de psychologie,
afin qu’ils ne risquent pas le licenciement ou un changement de missions : affaire à suivre...
Enfin nous demandons la création significative de postes de Psychologues de l‘Éducation Nationale pour stopper le déficit de postes vacants qui s’accroît dans
notre académie, comme sur l’ensemble du territoire, toujours au détriment des zones les plus défavorisées.

Christine DELAUNE